1

L’armée ukrainienne bombarde de manière intensive plusieurs points de la ligne de front en RPD et fait deux morts

Tirs de mortier de l'armée ukrainienne

Après plusieurs jours de calme relatif marqués par des bombardements épisodiques, la journée d’hier a été marquée par des bombardements répétés de plusieurs points de la ligne de front par l’armée ukrainienne.

Hier, 25 mars 2018, l’armée ukrainienne ouvre le feu dès 7 h du matin sur la partie Nord-Ouest de Gorlovka, à coup de Zouchka (canon antiaérien ZU-23 de 23 mm) et tue une civile de 66 ans.

Hier après-midi, Édouard Bassourine, le commandant en second du commandement opérationnel de l’armée de la République Populaire de Donetsk (RPD), avertissait du risque de provocations dans le Sud de la RPD.

Le plan ukrainien consistait à tirer sur les positions de l’armée de la RPD pour la pousser à répondre puis à tirer sur une localité située sur le territoire contrôlé par Kiev afin d’offrir un scoop aux journalistes présents sur place, et pouvoir prétendre que l’armée de la RPD avait tiré sur des civils.

Malgré le fait que leur plan ait été éventé, les soldats ukrainiens ont décidé de l’appliquer. À 17 h 30 puis à 18 h 45, l’armée ukrainienne a tiré contre les villages de Sakhanka et Kominternovo (Sud de la République Populaire de Donetsk) 13 obus de mortier de 120 mm, 6 obus de mortier de 82 mm, 11 roquettes de SPG, 4 roquettes de RPG (lance-roquette), ainsi qu’avec des armes légères.

Sud de la RPD

Ensuite, l’armée ukrainienne a changé de cible. À 20 h 55 puis à 21 h 35 les soldats ukrainiens ont tiré cinq fois avec des obus de mortier de 82 mm, 30 fois avec des véhicules de combat d'infanterie, 10 fois des roquettes de SPG, ainsi qu’avec des armes légères, sur la localité de Shirokaya Balka.

À 22 h 15 et 23 h 15, l’armée ukrainienne a ensuite ouvert le feu sur la mine Gagarine (située à Gorlovka). Les FAU ont tiré deux obus de mortier de 82 mm, cinq munitions de véhicules de combat d’infanterie, 29 grenades (lance-grenades automatique), et ont aussi utilisé des armes légères.

À 23 h 15 les soldats ukrainiens ont aussi ouvert le feu à 17 reprises sur la localité d'Ozerianovka à coup d'obus de mortier de 120 mm.

Gorlovka

Le bilan total est de huit violations du cessez-le-feu en 24 h, 157 munitions tirées (dont 38 obus de mortier de 120 mm et 13 obus de mortier de 82 mm), et trois maisons ont été endommagées à Kominternovo. Ces bombardements ont fait en tout deux morts : une civile à Gorlovka et un soldat de la RPD.

Il faut y ajouter qu’aujourd’hui à 14 h, l’armée ukrainienne a tiré quatre obus de mortier de 82 mm sur Zaïtsevo, privant une partie du village de courant. Les dégâts et éventuelles victimes doivent encore être précisés.

Cette reprise soudaine des bombardements a lieu alors qu’en Syrie, l’armée gouvernementale progresse de manière efficace dans la Ghouta orientale, et que les États-Unis ainsi que plusieurs pays européens ont décidé de suivre la Grande-Bretagne dans son hystérie anti-russe suite à l’affaire Skripal. Les États-Unis et l’OTAN veulent une guerre contre la Russie et puisque le plan syrien ne marche pas, ils sont prêts à rallumer le feu dans le Donbass pour parvenir à leur fin.

Christelle Néant

Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d'information.

DONI actus

Comments: 1 Comment

1

Comment

  • Comment by MichelR on 26 Mar 2018

    Ça sent le pâté

Post a comment

View More