1

La RPD achète deux systèmes antiaériens portatifs Igla aux soldats ukrainiens

Systèmes IGLA

Samedi 6 octobre, Daniil Bezsonov, chef du service de presse de la milice populaire de la République Populaire de Donetsk (RPD), a annoncé que les forces armées de la république avaient mené avec succès l’achat de deux systèmes antiaériens portatifs (MANPADS) Igla à des soldats de l’armée ukrainienne.

« Les soldats de la milice populaire de la RPD ont mené avec succès une autre opération d’achat d’armes. Une fois de plus nous remercions les membres des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) de renforcer les unités de défense antiaériennes de la milice populaire de la RPD à l’aide de deux systèmes antiaériens portatifs Igla », a-t-il déclaré.

Ces achats d’armes ne sont pas les premiers et ne seront sûrement pas les derniers. Entre appauvrissement de la population (dont les soldats ukrainiens) et la corruption galopante au sein des FAU, beaucoup d’officiers et de soldats cherchent à se faire de l’argent par tous les moyens, quitte à vendre leurs armes !

Une information à mettre en parallèle de celle qui avait été divulguée la veille sur l’étendue des vols d’armes et de matériel militaire dans les unités de l’armée ukrainienne présentes dans le Donbass.

En effet, un audit a été mené du 1er au 4 octobre par le quartier général ukrainien au sein des unités des FAU présentes sur la ligne de front, afin d’évaluer les pertes matérielles et déterminer l’étendue des vols d’armes et de matériel.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas été déçus. Ils ont découvert un manque d’armes, de munitions, de pièces de rechange, de carburant et de lubrifiant pour une valeur de 398 millions de hryvnias. Soit 12,21 millions d’euros !!!

Le procureur général militaire ukrainien à qui le dossier a été transmis pour enquête, va donc déjà pouvoir biffer deux Igla de la liste des armes qui ont disparues, et les marquer comme vendus.

De prime abord on peut se dire que si les soldats ukrainiens continuent de vendre leur matériel et leurs armes, à la fin il ne leur restera plus de quoi mener la guerre dans le Donbass.

Une idée formulée de manière un peu ironique par Daniil Bezsonov.

« Nous sommes prêts à acheter toutes les armes des FAU, si cela permet d’arrêter cette guerre insensée et d’assurer la sécurité des civils, » a-t-il conclu.

Car il ne faut pas être naïf. La RPD est bien consciente que les États-Unis continuant de fournir de plus en plus d’armes à l’Ukraine, les armes vendues seront simplement remplacées à terme par des armes américaines.

Christelle Néant

Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d'information.

DONI actus

Comments: 1 Comment

1

Comment

  • Comment by CROCE on 9 Oct 2018

    Bonjour Christelle
    Cet article montre aussi qu'il y a une énorme différence entre les milices nazies de
    Porochenko, et la population ukrainienne, militaires compris !
    Entre les militaires de carrière qui ne peuvent démissionner, et les soldats appelés qui sont tenus d'obéir, ça commence à faire du monde !
    Reste aussi à savoir si tous ces soldats, qui sont envoyés dans le Donbass pour se faire tuer, sont payés !
    Les ventes d'armes peuvent aisément se comprendre !

Post a comment

View More