1

Escalade brutale de la situation dans le Donbass - L’armée ukrainienne lance des offensives sur la périphérie de Gorlovka

Artillerie

Depuis une semaine, l’armée ukrainienne s’acharne sur Gorlovka et sa périphérie, multipliant les morts et les blessés parmi les civils. Le bilan en une semaine est déjà de quatre morts et sept blessés. Il n’y a plus un jour sans victime civile.

Pire certaines de ces victimes, comme celles mortes à Zaïtsevo le 19 mai, ont été tuées par des obus de mortier de 120 mm (calibre confirmé par les représentants de la RPD au sein du CCCC) remplis de petits dards en métal, que les conventions internationales interdisent d'utiliser sur des zones civiles (ce qui constitue un crime de guerre).

L'utilisation d'obus de mortier remplis de tels dards a déjà été constatée dès la bataille de Slaviansk en 2014 (voir cette interview de deux commandants de l'armée de la RPD qui parle d'obus de mortier de 82mm remplis de tels dards). De tels bricolages d'armes par les soldats ukrainiens pour les rendre plus dangereuses sont monnaie courante. Souvent les obus sont remplis de matériau incendiaire pour détruire les maisons par le feu. Ici le but était de tuer au maximum.

Voici les dards qui ont été récupérés sur place et dans le corps de certaines des victimes (photo fournie par l'armée de la RPD) :

Dards métalliques

Et ce bilan continue de s’alourdir en ce moment même, alors que l’armée ukrainienne a tenté plusieurs percées des lignes de défense de la RPD cette nuit et ce matin. À 10 h 05, les FAU ont ouvert le feu avec des mortiers de 120 mm contre la zone de la mine Gagarine, faisant quatre blessés dont deux graves parmi les civils. L’école numéro 10 s’est aussi retrouvée prise sous les tirs, obligeant les enseignants et les élèves à se cacher dans les caves. De tels tirs en pleine journée marquent une escalade grave de la situation.

Mais la nuit ne fut pas plus calme. D'après l'armée de la RPD, profitant de l’obscurité deux pelotons de soldats ukrainiens (semble-t-il du bataillon néo-nazi Donbass) ont tenté de percer les lignes de défense de la République Populaire de Donetsk (RPD) près de Golomovski. Les soldats de la RPD ont répondu et repoussé l’attaque.

Carte des offensives ukrainiennes

Mais grâce à une couverture de tirs intensifs d’artillerie et de mitrailleuses lourdes, les FAU ont réussi à s’approcher assez près des lignes de défense pour capturer trois soldats de la RPD et en tuer un sur place. Les prisonniers ont été utilisés comme boucliers humains pour couvrir leur retraite.

Malgré ces méthodes dignes de terroristes, les soldats ukrainiens n’ont pas pu éviter de nouvelles pertes lors de leur retraite. Au total les soldats ukrainiens ont eu à déplorer cinq morts et quatre blessés. Deux des corps des soldats morts ont été abandonnés sur le champ de bataille, et les soldats ukrainiens essayent désormais de les récupérer.

À l’heure où j’écris ces lignes, l’attaque se poursuit avec l’utilisation continue d’armes de gros calibre interdites par les accords de Minsk, et les pertes de l’armée ukrainienne s’alourdissent.

Le commandement de l’armée de la RPD s’inquiète du sort de ses hommes qui ont été capturés car le bataillon Donbass est connu pour sa cruauté et l’usage systématique de la torture pour forcer nos soldats à faire de fausses déclarations.

Une autre offensive a été lancée ce matin d’après nos collègues de War Gonzo, depuis le village de Tchigari (périphérie Ouest de Gorlovka), avec le soutien de chars d’assaut. Plusieurs unités de l’armée de la RPD y compris des troupes d’élites ont été déployées sur place en urgence pour empêcher toute percée des lignes.

Là aussi, les FAU ont subi des pertes, et ils essayent d’extraire les corps de leurs soldats morts du champ de bataille.

Certains ont été récupérés par l’armée de la RPD et emmenés à la morgue :

Soldat ukrainien

D’après les soldats de la RPD stationnés à Gorlovka, les soldats ukrainiens jettent les corps dans la mine Ioujnaya, afin de cacher l’étendue réelle de leurs pertes, et la panique s’est emparée de Dzerjinsk, poussant les FAU à évacuer la population civile de la zone proche du front.

Les FAU continuent d’évacuer leurs morts et leurs blessés aussi vite que possible, au moins 10 véhicules sont en train de mener cette évacuation.

Du côté de Gorlovka, malgré les rumeurs, aucune évacuation de la population n’a été lancée. L’information a été confirmée par le maire de la ville, qui a précisé que seules les écoles les plus proches du front avaient renvoyé leurs élèves étudier depuis chez eux pour éviter des victimes supplémentaires en cas de nouvelle tentative de percée des lignes.

D’autres informations risquent de tomber en cours de journée alors que ces offensives se poursuivent.

MÀJ :
- À 13 h 35, les FAU ont de nouveau ouvert le feu à coup de mortier de 82 mm sur la zone de la mine Gagarine. Les employés du Ministère des Situations d'Urgence et les représentants de la RPD au sein du CCCC se trouvaient sur place pour enregistrer les conséquences des tirs de ce matin, et se sont retrouvés pris sous les bombardements de l'armée ukrainienne. Plus d'informations à venir.

Christelle Néant

Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d'information.

DONI actus

Comments: 1 Comment

1

Comment

  • Comment by Jack on 22 May 2018

    Praise to the heroes of Novorossiya!!!
    I am American and ashamed of our politicians!!! To me they are all traitors. My father fought against the Nazis. Death to all RightSektor Nazis.

Post a comment

View More