0

Deux soldats de la RPD morts et deux blessés à Sakhanka suite à un tir de mortier de l’armée ukrainienne

Alors que les soldats de l’armée de la République Populaire de Donetsk (RPD) procédaient à une action humanitaire dans la zone résidentielle du village de Sakhanka, l’armée ukrainienne a ouvert le feu avec des mortiers.

Sans armes et sans les protections qu’ils portent lorsqu’ils sont sur positions (gilet pare-balles et casques), les soldats de la RPD ont été durement touchés. Ce tir a fait deux morts et deux blessés.

L’information a été communiquée hier, 31 juillet, par le chef du service de presse du commandement opérationnel de la RPD, Daniil Bezsonov.

« Suite à un tir de mortier contre le village de Sakhanka, deux de nos défenseurs ont été tués et deux ont été blessés, » a-t-il déclaré.

Ce tir de mortier a été corrigé à l’aide d’un drone de fabrication étrangère qui surveillait le village depuis un emplacement situé en dehors de la zone d’opération des systèmes de défense antiaériens de la RPD.

« Nous exhortons la communauté et les organisations internationales à ne pas laisser impuni le massacre des civils du Donbass, ainsi que des soldats de notre République lorsqu’ils accomplissent des tâches pacifiques, » a ajouté le représentant du commandement opérationnel.

Durant les dernières 24 h, le nombre de violations et de tirs de la part de l’armée ukrainienne ont brutalement diminué. D’après Daniil Bezsonov, il se peut que cela soit dû à la visite d’une commission d’enquête des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) dans les unités présentes sur la ligne de front.

« Nous n’excluons pas que la réduction du nombre de tirs soit liée à l’arrivée de commissions venant du commandement opérationnel Vostok (Ukraine) dans les unités militaires des FAU qui sont sur la ligne de front, pour vérifier la préparation du personnel, son état moral et psychologique, ainsi que pour vérifier le nombre et la sécurité du stockage des munitions », a déclaré Bezsonov.

Une baisse des violations en demi-teinte puisque l’armée ukrainienne a tiré cinq obus de mortier de 82 mm ce matin sur le village de Spartak, avant de tirer 29 grenades sur le village de Dolomitnoye, heureusement sans faire de victimes.

Alors que les moissons sont en cours, on ne peut que constate une fois encore, l’échec de la trêve censée permettre leur déroulement dans de bonnes conditions.

Christelle Néant

Suivez DONi Press en français sur Telegram pour être sûr de ne jamais rater d'information.

DONI actus

Comments: No comments yet

Post a comment

View More