1

Comment

  • Comment by Théo Chapaate. on 1 Jun 2018

    Il est vrai qu’après avoir pris un obus de 122 mm on se trouvé libéré de toutes contingences humaines, mais ce n'est peut etre pas la meilleure façon de se faire des amis.
    Les libérateurs seront sûrement très "chaleureuresement" accueillis.

Post a comment

View More